27 janvier 2017

Enquêtes criminelles / Police scientifique

Endossez le costume d’enquêteur et résolvez 7 énigmes de science légale.

Tel est le défi lancé par Lionel Fox aux lecteurs de son nouveau volume Police scientifique.

En introduction à son recueil, l’auteur recommande au lecteur enquêteur de se poser ces questions:

À qui profite le crime ?
Quel est le mobile du crime ?
De quels moyens l’assassin disposait ?
L’assassin a-t-il agi seul ?
Qui avait un alibi ?
Y a-t-il des témoins ?
Quels sont les indices lissés sur le lieu du crime ?

Ainsi préparé, l’enquêteur néophyte peut essayer de résoudre tour à tour les meurtres racontés dans l’opuscule, dont les dossiers ont des titres évocateurs:

Une odieuse créature
Trou de mémoire
Orchidées sauvages
Eau dormante
Une histoire de femmes
Une histoire simple
À la source du mal

Chaque dossier contient les éléments suivants: une courte nouvelle intitulée Les prémisses, le déroulement de L’enquête policière, un encadré intitulé Pour en savoir plus, une question à résoudre par le lecteur, des annexes (pièces à conviction, empreintes, rapports d’analyse, photos, manuscrits ou autres indices).

Les solutions des enquêtes sont insérées en fin d’ouvrage, sous le titre Affaires classées.

Une lecture captivante, des récits intrigants, des enquêtes amusantes.

Bref, un livre jeunesse fort intéressant!

Référence

Fox, Lionel. - Police scientifique. - Paris: Hachette (Marabout), 2016. - 96p. - ISBN 978-2-501-11341-0. - Bibliothèques de Montréal: nouveauté.

20 janvier 2017

Botanique / Les familles de plantes


L’ouvrage de Frédéric Dupont et Jean-Louis Guignard présente sous un volume réduit et de manière concise les grandes unités naturelles. En évitant de s’encombrer de détails inutiles qui trop souvent découragent le profane, les auteurs font preuve de dons pédagogiques particulièrement brillants; ils vont doit à l’essentiel mais savent enrichir leur matière d’un fait saillant ou d’une note personnelle qui allège le texte et capte l’attention du lecteur. (Jean-Marie Pelt)

Dès les premières pages, le caractère didactique de cette 16e édition de l’ouvrage est triplement souligné par Yves Cohen (présentation de la collection Abrégés de pharmacie), Jean-Marie Pelt (préface), et les auteurs (avant-propos).

Les deux premiers chapitres, ainsi que le dernier, ont trait à des généralités:

1 - Généralités sur l’organisation des végétaux
2 - Systématique des végétaux
16 - Notions élémentaires sur la répartition des végétaux

Le chapitre initial souligne à la fois le caractère de synthèse des végétaux et leur faible différenciation.

Le chapitre 2 porte sur les grands groupes végétaux et leurs embranchements (divisions, classes, ordres, familles, genres, espèces), la nomenclature binominale (depuis Linné), la notion d’espèce, les classifications artificielles, naturelles et phylogénétiques des espèces.

Le chapitre 16 aborde la répartition et l’écologie des végétaux sous les aspects suivants: la notion de flore (espèces indigènes ou spontanées, naturalisées, adventives et invasives) et de végétation (paysage), le déterminisme de la flore (évolution) et de la végétation (facteurs externes et biotiques), l’adaptation des plantes, les formations et les associations végétales.

Les différentes familles de plantes sont ainsi regroupées dans les autres chapitres:

3 - Embryophytes
4 - Bryophytes = mousses et alliées
5 - Trachéophytes ou Plantes vasculaires
6 - Ptéridophytes = fougères et alliées
7 - Spermatophytes ou Plantes à graines
8 - Gymnospermes ou Plantes à ovules nus
9 - Angiospermes ou Plantes à ovaires
10 - Angiospermes monoporées
11 - Monocotylédones
12 - Triporées
13 - Rosidées
14- Préastéridées
15 - Astéridées

Chacun de ces chapitres est structuré d’une façon similaire (généralités; puis descriptions des familles sélectionnées). De nombreuses illustrations (photos et schémas) accompagnent les exposés.

Le livre contient trois outils de repérage: une table des matières détaillée, un index taxonomique et un index botanique.

L’abrégé est destiné aux étudiants universitaires, futurs phytothérapeutes, allergologues ou pharmaciens. Par ailleurs, ce livre vise aussi un large public: « À l’amateur de botanique, ce livre révélera la grande aventure des plantes supérieures, des mousses aux plantes à fleurs, lui fera connaître les trésors que les végétaux apportent: nourriture, médicaments, paysages et lui montrera aussi la place de l’écologie au sein des sciences de la vie.»

Référence

Dupont, Frédéric; Guignard, Jean-Louis. - Botanique. Les familles de plantes. - 16e édition. - Présentation par Yves Cohen. - Préface par Jean-Marie Pelt. - Paris: Elsevier / Masson, 2015. - xvi, 388p. - (Abrégés de pharmacie). - ISBN 978-2-294-74117-3. - [Citations, p. viii et xi]. - BAnQ: 580 D938b 2015.

Image

Hémérocalle (Daylily)
Hemerocallis ‘North Wind Dancer’
Xanthorrhoeaceae ou Asphodelaceae
Origine horticole

Source > Flore du Jardin botanique de Montréal (Album photo)

Articles connexes

Botanique et horticulture / Références
Flore du Jardin botanique de Montréal

13 janvier 2017

Atlas des États-Unis d’Amérique


L’approche géographique permet de ne pas occulter les enjeux tout en évitant les généralisations hâtives.

Le nouvel Atlas des États-Unis publié par les Éditions Autrement contient trois parties:

- Introduction

- Chapitres:

Naissance et affirmation de la nation
Les paradoxes de la puissance
L’American way of life et son envers
L’Amérique fait-elle encore rêver le monde?

- Annexes.

L’introduction développe les aspects suivants: les données de base du pays (superficie, population, inégalités sociales et mode de vie stéréotypé); les contradictions fondamentales de la société (prospérité/pauvreté, multiculturalisme/ségrégation, lutte de classes, criminalité et populisme); orientations des auteurs. Cette introduction est complétée par une carte de l’Amérique du Nord avec les fuseaux horaires.

Chacun des quatre chapitres, tout comme chacun des thèmes abordés, est introduit par un sommaire. Les illustrations sont nombreuses, diversifiées, exemplaires: cartes, schémas, tableaux et graphiques. Un résumé conclut chaque chapitre.

Le premier chapitre peut être considéré comme une fresque historique et sociale des États-Unis d’Amérique. Parmi les thèmes présentés, signalons ceux-ci: les peuples autochtones, l’expansion territoriale, la constitution, l’immigration, les divisions régionales, l’urbanisation.

Le chapitre suivant est consacré aux mutations économiques: la mondialisation, l’immigration sélective, l’agriculture, l’industrie, l’éducation, l’énergie, l’eau et les catastrophes naturelles.

Le troisième chapitre est dédié au mode de vie américain: l’individualisme, la mobilité géographique, la surconsommation alimentaire, l’étalement urbain, les inégalités sociales, la ségrégation et le racisme, la religion, les espaces publics, le tourisme, les armes en circulation, les débats et les élections.

Le dernier chapitre traite de la scène internationale: le rayonnement culturel, le commerce, la puissance militaire et les conflits armés, les pays limitrophes (Mexique, Cuba, Russie).

Le livre est complété par une bibliographie (livres et sites) et par un répertoire d’œuvres américaines majeures (films, livres et bandes dessinées).

Tant pour les cartes que pour les autres illustrations et les exposés, cet atlas constitue un outil incomparable pour mieux comprendre les États-Unis d’Amérique.

Référence

Montès, Christian; Nédélec, Pascale. - Atlas des États-Unis. Un colosse aux pieds d’argile. - Cartographie de Cyrille Suss. - Paris: Autrement, 2016. - 95p. - (Atlas / Monde). - ISBN 978-2-7467-4280-2. - [Citation, p. 7]. - BAnQ: 917.3 M779a 2016.

Carte

2014 - États-Unis d’Amérique - The National Map (Gouvernement des États-Unis d’Amérique)

Sur la Toile

Formation territoriale des États-Unis (Histoire à la carte)
Geography and Maps (Library of Congress)

Articles connexes

Carte des États-Unis d’Amérique (1784)
Le nouvel impérialisme (David Harvey)
Éducation à la citoyenneté
Atlas historique des États-Unis

05 janvier 2017

Gabriel Nadeau-Dubois (2016)

Tout en poursuivant ses études supérieures de maîtrise en sociologie à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), l’étudiant Gabriel Nadeau-Dubois continue d’intervenir dans l’espace public, notamment par des entrevues percutantes, des chroniques radiophoniques hebdomadaires et des rencontres populaires à travers le Québec.

Le jugement de la Cour suprême favorable au militant Gabriel Nadeau-Dubois et la consultation citoyenne Faut qu’on se parle, initiée par le jeune progressiste, marquent un tournant dans la vie publique de cette personnalité québécoise.

Voici une sélection de documents relatifs à Gabriel Nadeau-Dubois au cours de cette année charnière.

Les nouveaux penseurs : Suggestions de Yolande Cohen et Gabriel Nadeau-Dubois (Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 14 janvier 2016) (Audio, 21:48 min)

Visite du ministre de l’Éducation dans les écoles (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 18 janvier 2016) (Audio, 07:38)

5 questions sur l'égalité à Gabriel Nadeau-Dubois (Équipe de rédaction, Gazette des femmes, 20 janvier 2016)

L’essai Inégalités : Discussion avec Gabriel Nadeau-Dubois et Éric Pineault (Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 18 février 2016) (Audio, 18:26 min)

La question du féminisme aujourd’hui (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 7 mars 2016) (Audio, 07:27 min)

Corruption et politique / UPAC: il faut couper la branche (Chronique par Gabriel Nadeau-Dubois, Ricochet, 21 mars 2016)

Margaret Thatcher, les melons d'eau, la société / En se voulant apolitiques, les écologistes se privent de toute capacité de changement (Gabriel Nadeau-Dubois, Liberté, n° 311, printemps 2016) [Disponible pour consultation dans les édifices de BAnQ]

Les ingrédients du soulèvement populaire (Table ronde avec Gabriel Nadeau-Dubois, Mélissa Mollen-Dupuis et Marcos Ancelovici, Médium large, Radio-Canada, 11 avril 2016) (Audio, 20:44 min)

Le salaire minimum à 15$ (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Radio-Canada, 18 avril 2016) (Vidéo, 07:30 min)

La dangereuse judiciarisation du débat public (Lucie Lemonde - Ligue des droits et libertés, appuyée par 50 groupes sociaux, Le Devoir, 21 avril 2016)

Condamnation pour outrage au tribunal: les restrictions à la liberté d'expression au Canada doivent être conformes au droit international (Anne Sainte-Marie - Amnistie internationale, CNW Telbec, 21 avril 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois espère «tourner la page» demain (Jean-Philippe Angers / La Presse canadienne, Le Soleil, 21 avril 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois devant la Cour suprême du Canada (Radio-Canada, 22 avril 2012)

La cause de Gabriel Nadeau-Dubois devant la Cour suprême (Pascale Poinlane, Radio-Canada, 22 avril 2016 à 5 h 49, mis à jour à 14 h 28)

Fin de la saga judiciaire pour GND (Mélanie Marquis - La Presse canadienne, Le Devoir, 23 avril 2016)

Une tentative ratée pour réinventer la protestation (Discussion avec Gabriel Nadeau-Dubois et Jenny Salgado, Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 3 mai 2016) (21:12 min)

Fort McMurray, l'environnement et les sables bitumineux (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 9 mai 2016) (Vidéo, 08:03 min)

Tenir tête, de Gabriel Nadeau-Dubois / Cet incontournable a été choisi par le public (Lux éditeur) (Radio-Canada, 12 mai 2016)

Mohamed Ali, grand sportif ET grand militant (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 6 juin 2016) (Vidéo, 07:38 min)

L’essai L’illusion du consensus de Chantal Mouffle lu par Gabriel Nadeau-Dubois (Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 7 juin 2016) (Audio, 16:18 min)

De la revendication citoyenne à la réalité politique: éternelle dualité? (Table ronde, Gabriel Nadeau-Dubois, un des conférenciers invités, École d’été du Cérium, 17 juin 2016)

Quel patriotisme pour le Québec actuel? (Causerie avec Gabriel Nadeau-Dubois et Jonathan Livernois, Librairie Raffin, 22 juin 2016) (Vidéo, 07:00 min)

Un système d'emplois publics garanti en Inde (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 23 juin 2016) (Vidéo, 08:46 min)

Discours patriotique (Gabriel Nadeau-Dubois, La fête nationale dans Villeray, Facebook, 24 juin 2016)

Une coopérative d'autopartage des chauffeurs de taxi et d'Uber à Denser (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 14 juillet 2016) (Vidéo, 08:04 min)

Une application qui met en relation réfugiés et citoyens offrant un logement (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 21 juillet 2016) (Vidéo, 08:04 min)

La journée de travail de 6 heures (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 28 juillet 2016) (Vidéo, 08:06 min)

«Que révèle la popularité de Donald Trump sur la société américaine?» (Gabriel Nadeau-Dubois et Andréanne Bissonnette, Relations, n° 785, juillet-août 2016) [Accès gratuit avec BAnQ numérique].

Défi 60 secondes: Gabriel Nadeau-Dubois (L’actualité, 2 août 2016) (Vidéo, 01:17 min)

Sao Paulo, une ville sans publicités (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 4 août 2016) (Vidéo, 06:59 min)

Le blocage québécois (Gabriel Nadeau-Dubois, L’Actualité, 8 août 2016)

Les grands employeurs paient le transport en commun à leurs employés à San Francisco (Chronique de Gabriel Nadeau-Dubois, Gravel le matin, Radio-Canada, 18 août 2016) (Vidéo, 06:47 min)

Gabriel Nadeau: le militant inspiré (Entrevue avec Marie-Louise Arsenault, Les incontournables, Radio-Canada Première, 23 août 2016)

Programme d'Emploi garanti en Inde (Radio-Canada, Chronique radiophonique de Gabriel Nadeau-Dubois à Gravel le matin, 6 septembre 2016) (Vidéo, 08:46 min)

Faut qu’on se parle (Communiqué de presse) (Microblogue) (Lancement de l'initiative citoyenne, 27 septembre 2016 - Communiqué de presse, 28 septembre 2016)

Nadeau-Dubois et Aussant s'unissent dans un projet politique (Philippe Teisceira-Lessard, La Presse, 27 septembre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois et Jean-Martin Aussant de retour dans l’arène politique (Agence QMI, Journal de Montréal, 27 septembre 2016)

Croisons nos doigts (Gilles Bordonado, Journal La Revue, 27 septembre 2016)

«Faut qu’on se parle» - Cinq personnalités lancent une initiative politique non partisane (Jean-Martin Aussant, économiste, Claire Bolduc, agronome, rurale et militante, Maïtée Labrecque-Saganash, militante crie et étudiante en science politique à l’UQAM, Gabriel Nadeau-Dubois, auteur et militant, Alain Vadeboncoeur, urgentologue et auteur, Le Devoir, 28 septembre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois et Jean-Martin Aussant lancent leur initiative politique non partisane (François Messier, Radio-Canada, 28 septembre 2016) (Vidéo, 02:29 min)

Aussant et Nadeau-Dubois: la création d'un parti politique possible (Philippe Teisceira-Lessard, La Presse, 28 septembre 2016)

Faut qu’on se parle, oui, mais (Marc-André Bergeron Bertrand, Le Devoir, 28 septembre 2016)

Aussant et Nadeau-Dubois partent en tournée pour «changer le Québec» (Ian Bussières, Le Soleil, 28-29 septembre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois refait surface avec un nouveau projet politique et accorde une PREMIÈRE entrevue à Éric... Grâce à Bernard (Entrevue avec Éric Duhaime, FM 93 / Duhaime-Drainville le midi, 28 septembre 2016) (Audio, 20:56 min)

Jean-Martin Aussant réunit une équipe pour faire avancer le Québec (Entrevue avec Gabriel Nadeau-Dubois, TVA Nouvelles, 28 octobre 2016) (Vidéo, 06:57 min)

Gabriel Nadeau-Dubois et Jean-Martin Aussant lancent leur initiative politique non partisane (Vidéo, 02:29 min) (François Messier, Le Huffington Post Québec, Radio-Canada.ca, 28 septembre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois et Jean-Martin Aussant lancent leur initiative politique non partisane (Vidéo, 02:29 min) (Radio-Canada, 28 septembre 2016)

Faut qu’on se parle / Malgré son immense potentiel, le Québec a de la difficulté à avancer (Jean-Martin Aussant, Claire Bolduc, Maïtée Labrecque-Saganash, Gabriel Nadeau-Dubois et Alain Vadeboncoeur - Respectivement économiste; agronome, rurale et militante; militante crie et étudiante en science politique à l’UQAM; auteur et militant; et urgentologue et auteur, Le Devoir, 29 septembre 2016)

Au cœur de la première assemblée de cuisine du mouvement «Faut qu’on se parle» (Thomas Gerbet, Radio-Canada, 29 septembre 2016)

«Faut qu'on se parle»: Bolduc et Labrecque-Saganash parmi les têtes d'affiche (Thomas Deshaies, L’Écho abitibien et Le Citoyen, 29 septembre 2016)

Des artistes financent «Faut qu’on se parle» (Marco Fortier, Le Devoir, 29 septembre 2016)

Le nouveau joueur (Michel David, Le Devoir, 29 septembre 2016)

Faut qu’on se parle (François Cardinal, La Presse, 29 septembre 2016)

A-t-on besoin de jaser? (Judith Lussier, Journal Métro, 29 septembre 2016)

Antidote au cynisme? (Josée Legault, Le Journal de Montréal, 29 septembre 2016)

«Faut qu'on se parle» ou la démarche qui exclut la personne dont on parle (Sylvain Raymond, spécialiste en communication, Le Huffington Post Québec, 30 septembre 2016)

Faut qu'on se parle (Gabriel Nadeau-Dubois, Faut qu'on se parle, Facebook, 30 septembre 2016)

Des «inclusifs» qui excluent (Sébastien Bilodeau - Secrétaire-trésorier de Génération nationale, candidat à la maîtrise en service social, Le Devoir, 30 septembre 2016)

'Faut qu’on se parle' mieux que ça! (Blogue de Pierrot Péladeau, Entretien avec Renaud Poirier-St-Pierre, responsable des communications, Le Journal de Montréal, 30 septembre 2016)

"Faut qu’on se parle" met à l’essai son concept de consultation publique (Boris Proulx, Ricochet, 4 octobre 2016)

#Fautquonseparle, un simple trip d'égo? (Gabriel Nadeau-Dubois, Facebook, 6 octobre 2016)

Ce cauchemar qui n’en finit pas lu par Gabriel Nadeau-Dubois (Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 6 octobre 2016) (Audio, 11:50 min)

200 assemblées de cuisine pour le mouvement Faut qu'on se parle (Radio-Canada, 6 octobre 2016)

Faut qu'on se parle: ce qui viendra après les «assemblées de cuisine» (Entrevue avec Alain Vadeboncoeur et Gabriel Nadeau-Dubois, Radio-Canada, 7 octobre 2016) (Audio, 09:51min)

Faut qu’on se parle… en français (Maxime Laporte et Éric Bouchard - Respectivement avocat et président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal; et directeur général et porte-parole du Mouvement Québec français, Le Devoir, 7 octobre 2016)

Faut qu'on se parle: ce qui viendra après les «assemblées de cuisine» (Catherine Perrin, Radio-Canada, 7 octobre 2016) (Audio, 09:51 min)

Le temps pour se parler (Céline Hequet, Ricochet, 7 octobre 2016)

Assemblée de cuisine à Léry (Gabriel Nadeau-Dubois, Facebook, 9 octobre 2016)

Maïtée Labrecque-Saganash (Grande entrevue animée par Nathalie Petrowski, La Presse, 9 octobre 2016)

Des portraits pour Faut qu'on se parle (Alexandre Claude, photographe, 11 octobre 2016)

Le collectif «Faut qu'on se parle» s'arrête à Québec (Entrevue avec Gabriel Nadeau-Dubois, Musée de la civilisation, Radio-Canada, 11 octobre 2016) (Audio, 08:09 min)

«Faut qu'on se parle» s'agrandit pour répondre aux critiques (Le Huffington Post Québec, 11 octobre 2016) (Audio, 02:29 min)

Faut qu'on se parle victime de son succès (David Rémillard, Le Soleil, 11 octobre 2016)

The face of Quebec's post-separatist politics? (Kevin Dougherty, a Quebec City-based journalist covering Quebec affairs and the National Assembly, iPolitics, 12 octobre 2016)

Cercle de presse du Saguenay (Gabriel Nadeau-Dubois et Claire Bolduc) (YouTube, 13 octobre 2016) (Vidéo, 58:11 min)

Deux assemblées de cuisine hier à Saint-Félicien (Gabriel Nadeau-Dubois, avec Claire Bolduc à St-Félicien, Facebook, 13 octobre 2016)

Le collectif «Faut qu’on se parle» de passage à Saguenay (Radio-Canada, 13 octobre 2016)

«Les gens en ont assez des chicanes politiques», dit Gabriel Nadeau-Dubois (Louis Tremblay, Le Quotidien, 13 octobre 2016)

Les mouvements «Idle No More» et «Faut qu'on se parle» s'invitent au Forum jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue (Émélie Rivard-Boudreau, Radio-Canada, 15 octobre 2016)

400 personnes attendues à la consultation Faut qu'on se parle (Claude Plante, La Tribune, 18 octobre 2016)

Faut qu'on se parle: une salle comble à Sherbrooke (Mélanie Noël, La Tribune, 18 octobre 2016)

Sherbrooke: salle comble pour le collectif Faut qu'on se parle (Carl Marchand, Radio-Canada, 18 octobre 2016)

Sherbrooke répond à l’appel de «Faut qu’on se parle» (Charles-Antoine Rondeau, Le Sherbrooke Express, 18 octobre 2016)

«Faut qu’on se parle» fait jaser à Québec (Frédérick Durand, Impact Campus, 18 octobre 2016)

La tournée «Faut qu'on se parle» de passage à Nicolet (Le Courrier Sud, 21 octobre 2016)

L’éducation est au cœur des préoccupations des Québécois («Faut qu’on se parle» à Rouyn-Noranda) (Thierry de Noncourt, La Frontière / Le Citoyen, 26 octobre 2016)

L'Abitibi-Témiscamingue répond présente au collectif «Faut qu'on se parle» (Émilie Parent-Bouchard, Radio-Canada, 26 octobre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois connaîtra jeudi le verdict de la Cour suprême (Jessica Nadeau, Le Devoir, 26 octobre 2016 17h24)

Outrage au tribunal: Gabriel Nadeau-Dubois est acquitté (Jessica Nadeau, Le Devoir, 27 octobre 2016 à 10h21)

Outrage au tribunal: Gabriel Nadeau-Dubois gagne en Cour suprême (Vincent Brousseau-Pouliot et Philippe Teisceira-Lessard, La Presse, 27 octobre 2016 à 09h49, mis à jour à 10h37)

Gabriel Nadeau-Dubois a gain de cause en Cour suprême (Guillaume St-Pierre, Canoë, 27 octobre 2016 à 07h09, mis à jour à 10h38) (Vidéo, 08:50 min)

Amnistie salue la décision de la Cour suprême du Canada dans l’affaire Gabriel Nadeau-Dubois (Amnistie, 27 octobre 2016)

Jugement de la Cour suprême du Canada (Morasse c. Nadeau‑Dubois, Jugements de la Cour suprême, Lexum, 27 octobre 2017) (Texte officiel intégral, 79 pages)

Victoire de Gabriel Nadeau-Dubois / Un litige de trop (Éditorial de Brian Myles, Le Devoir, 28 octobre 2016)

Supreme court clears Quebec student leader of contempt four years after he gained fame during 2012 tuition protests (Graeme Hamilton, Montreal Gazette, 28 octobre 2016)

Mouvement «Faut qu'on se parle»: Jean-Martin Aussant anime une assemblée de cuisine à Nicolet (Marie-Pier Bouchard, Radio-Canada, 28 octobre 2016)

«Faut qu'on se parle» s'arrête en Gaspésie (Radio-Canada, 30 octobre 2016)

Oublions un instant GND (Paul Journet, La Presse, 31 octobre 2016)

Victoire de GND en Cour suprême: revisiter l'outrage au tribunal (Jean-Claude Hébert, La Presse, 31 octobre 2016)

Faut Qu’on Se Parle Gets NDG Residents’ Take on Socio-Political Change in Quebec News (Sharon Yonan Renold, The Link, 31 octobre 2016)

Le collectif «Faut qu’on se parle» de passage à Joliette (L’Action, 31 octobre 2016)

À la Une ! Rencontre avec Gabriel Nadeau Dubois «Faut qu’on se parle» (Centre Femmes en mouvement de Bonaventure, TéléVag, 31 octobre 2016) (Vidéo, publication le 8 novembre 2016, 21:58 min)

À la Une ! Rencontre avec Gabriel Nadeau Dubois «Faut qu’on se parle» (Centre Femmes en mouvement de Bonaventure, TéléVag, 31 octobre 2016) (Vidéo, publication le 9 novembre 2016, 01:58 min)

Mouvements étudiants et outrage au tribunal (Pierre Trudel, Le Devoir, 3 novembre 2016)

Inverser le cynisme par l’espoir: le défi de Karel Mayrand (Lauréanne Daneau, La Gazette de Mauricie, 3 novembre 2016)

Tournée «Faut qu’on se parle» / Gabriel Nadeau-Dubois à Mont-Laurier le 4 novembre 2016 (Le Courant, 3 novembre 2016)

Gabriel Nadeau-Dubois a ajouté 12 nouvelles photos (Facebook, 4 novembre 2016)

Les gens ont parlé à Ripon (Jessy Laflamme, La Petite Nation, 5 novembre)

«Il faut qu’on se parle» s’arrête à Gatineau (Laurence Gagnon , La Revue, 6 novembre 2016)

Faut qu'on se parle débarquera à Sutton / L'essayiste et militante féministe Aurélie Lanctôt sera la représentante de la tournée Faut qu'on se parle à Sutton (Antoine Lacroix, La Voix de l’Est, 6 novembre 2016)

Faut qu'on se parle débarquera à Sutton (Antoine Lacroix, La Voix de l’Est, 7 novembre 2016)

Faut qu'on se parle débarquera à Sutton / Élections américaines (Gabriel Nadeau-Dubois, Facebook, 9 novembre 2016)

L'échec de «l'establishment» aux États-Unis (Gabriel Nadeau-Dubois et Pauline Marois, Radio-Canada, 9 novembre 2016) (Audio, 12:33 min)

Élections américaines (Gabriel Naceau-Dubois, Facebook, 10 novembre 2016)

Faut qu’on se parle de passage dans la MRC des Sources (Sophie Marais, L’étincelle, 13 novembre 2016)

Retour sur Faut qu’on se parle (Ioana Brassard, Communications étudiantes universitaires de Chicoutimi, CEUC, 14 novembre 2016)

L’initiative Faut qu’on se parle s’arrête à Sept-Îles (Martin Bélanger, Le Nord-Côtier, 15 novembre 2016)

Le gros bon sens, SVP! [Rencontre avec la communauté sourde de Montréal] (Maïtée Labrecque-Saganash, Journal Métro, 16 novembre 2016)

La question des relations entre les communautés au cœur du débat «Faut qu'on se parle» (Evelyne Côté, SRC, 16 novembre 2016)

Faut qu'on se parle: Gabriel Nadeau-Dubois chez l'habitant (Simon Diotte, Le Huffington Post Québec, 22 novembre 2016)

«Dans la peau de…» Aurélie Lanctôt / Un regard lucide et lumineux (Entrevue animée par Elise Lagacé, La Bible urbaine, 25 novembre 2016)

Quelque chose comme un projet de société (Entrevue avec Mathieu Dion, correspondant parlementaire à Québec, Radio-Canada, 25 novembre 2016) (Vidéo, 03:41 min)

Peu de temps avant l'arrêt de la tournée... / «Faut qu’on se parle» dans Ahuntsic-Cartierville (25 novembre 2016) (Thomas Deshaies, Le Journal des voisins, publié le 15 décembre 2016)

La tournée de «Faut qu'on se parle» tire à sa fin (Mathieu Dion, Huffington Post, RCQC, Radio-Canada.ca, 26 novembre 2016)

Deux cents personnes participent à une consultation «nouveau genre» (Charles Lepage, L’Avantage, 30 novembre 2016)

Il n’y a pas de pays sans grand-père (film Le goût d’un pays) (Manon Dumais, Le Devoir, 2 décembre 2016) (Vidéo, 02:28 min)

Rencontre des jeunes avec M. Gabriel Nadeau-Dubois (Rédaction, Centre culturel algérien (CCA), 4 décembre 2016) (Photos de la rencontre, 10 décembre 2016)

Faut qu'on se parle: l'heure des bilans (Entretien de Will Prosper avec Catherine Perrin, Radio-Canada, 7 décembre 2016) (Audio, 15:30 min)

Bilan de la consultation Faut qu'on se parle (Simon Mousse, professeur au Cégep des Îles, CFIM, 7 décembre 2016) (Audio, 06:55 min)

Extrait du discours de clôture de Gabriel Nadeau-Dubois (Faut qu’on se parle, Presse-toi à gauche!, 8 décembre 2016) (Vidéo, 04:40 min)

Discours de clôture de Gabriel Nadeau-Dubois (Faut qu’on se parle, MADOC, 8 décembre 2016) (Vidéo, 17:15 min)

Faut qu'on se parle, une expérience enrichissante selon Gabriel Nadeau-Dubois (Audio, 11 min) (Entrevue à Gravel le matin, Radio-Canada, 9 décembre 2016)

L’éducation au cœur des préoccupations / La tournée du mouvement citoyen Faut qu’on se parle se termine (Philippe Orfali, avec Marco Fortier, Le Devoir, 9 décembre 2016)

«L’élite» à l’écoute du peuple / La tournée Faut qu’on se parle inspire les partis politiques (Marco Fortier, Le Devoir, 10 décembre 2016)

Note

Au terme de l’année 2016, Gabriel Nadeau-Dubois obtient le diplôme Maîtrise en sociologie (Université du Québec à Montréal) (UQÀM) / Information communiquée par Marie-Louise Arsenault et confirmée par Gabriel Nadeau-Dubois (Radio-Canada, Plus on est de fous, plus on lit!, Sommaire de l’émission, 10 janvier 2017)

Articles connexes

A - Livres et références

Tenir tête (Publication et critiques / Analyse du livre)
Libres d’apprendre
Références

B - Chroniques radiophoniques

Saison 1 (2013-2014)
Saison 2 (2014-2015)
Saison 3 (2015-2016)

C - Rétrospectives

Gabriel Nadeau-Dubois (2009-2012)
Gabriel Nadeau-Dubois (2013)
Gabriel Nadeau-Dubois (2014)
Gabriel Nadeau-Dubois (2015)
Gabriel Nadeau-Dubois (2016)

02 janvier 2017

Dictionnaire des noms de plantes


Le dictionnaire trilingue (anglais, français, allemand) des noms de plantes intitulé The Timber Press Dictionary of Plant Names en est rendu à sa 18e édition. C’est dire la pertinence de son contenu et son rayonnement constant depuis sa première édition en 1927, sous le titre Zander Handwörterbuch der Pflanzennamen.

Précédé d’un avant-propos, l’ouvrage compte quinze sections. L’avant-propos par Allen Coombes souligne la consistance de la nomenclature de ce dictionnaire depuis près d’un siècle. Plus spécifiquement, l’auteur aborde la problématique des noms scientifiques et vernaculaires des plantes.

Les sections du livre peuvent ainsi être regroupées: parties préliminaires (1-8), nomenclature (9), parties complémentaires (10-15).

Parties préliminaires

1 - Éditeurs

- Robert Zander (1892-1969), initiateur du dictionnaire et éditeur de ses neuf premières éditions (1927-1964)
- les successeurs Fritz Joseph Encke (1904-2002), pour les 9e-15e éditions, Arno Fritz Günther Buchheim (1924-2007), pour les 9e-15e éditions, et Siegmund Gerhard Seybold (1939-), pour les 10e-18e éditions
- les auteurs contemporains Walter Erhardt (1952-), Erich Götz (1940-), Nils Bödeker (1966-), Siegmund Gerhard Seybold (1939-) et Allen Coombes (1951-), pour la 18e édition.

2 - Introduction à la nomenclature botanique

- désignation scientifique des noms botaniques
- prononciation (anglaise) des noms botaniques
- classification des plantes
- désignation des noms vernaculaires
- Code international de nomenclature botanique (ICBN)

3 - Cultivars

- principes régissant leurs noms
- règles pratiques pour leurs désignations
- Code international de nomenclature des plantes cultivées (CINPC)
- classification selon les familles botaniques

4 - Guide d’utilisation du dictionnaire

- structure de la liste alphabétique
- zones de rusticité
- symboles utilisés
- abréviations et termes techniques

5 - Système d’information Zander

6 - Abréviations et régions botaniques

7 - Survol de la systématique

- divisions / classes / ordres / familles

8 - Clé d’interprétation des symboles et abréviations

- ordre des informations dans les entrées
- liste et description des symboles utilisés

Nomenclature

Cette partie de l’ouvrage est évidemment la plus considérable (729 pages). La mise en page est exemplaire et les données peuvent être consultées d’une façon conviviale.

Parties complémentaires

10 - Noms vernaculaires des plantes en anglais (index)

11- Noms vernaculaires des plantes en français (index)

12 - Noms vernaculaires des plantes en allemand (index)

13 - Auteurs des noms de plantes

14 - Bibliographie

- ouvrages généraux (botanique, systémique, dictionnaires)
- flores
- plantes cultivées
- périodiques
- cédéroms
- sites

15 - Cartes

- répartition géographique des plantes

Référence

Erhardt, Walter et al. - The Timber Press Dictionary of Plant Names. - 18e édition. - Portland (Oregon): Timber Press / Eugen Ulmer KG, 2009 © 1927. - 920p. - ISBN 978-1-60469-115-3. - BAnQ: 580.14 T5831 2009. - Bibliothèque du Jardin botanique de Montréal: 0120 V6.1 A. - [Le livre est en vente à la boutique Orchidée du Jardin botanique de Montréal].

Image

Portéa (Portea)
Portea petropolitana var. extensa
Bromeliaceae
Sud-Est du Brésil

Photo prise au Jardin botanique de Montréal © Claude Trudel 2016

Sur la Toile

Flore du Jardin botanique de Montréal (Album photo)
Botanique et horticulture / Références